Initiative sur l’élevage intensif – à ne pas sous-estimer!

22.06.2022

Selon décision du Conseil fédéral, la votation sur l’initiative populaire «Pas d’élevage intensif en Suisse» (Initiative sur l’élevage intensif) est prévue pour le 25 septembre prochain, en même temps que la modification de la loi sur l’AVS, le financement additionnel de l’AVS par le biais d’un relèvement de la TVA et la loi sur l’impôt anticipé.

Au niveau comportement des votants cette combinaison très particulière des sujets laisse entrevoir une dynamique dictée par les idéologies partisanes, ce qui implique un véritable risque d’obtenir des résultats surprenants qu’il ne faut en aucun cas sous-estimer!

Mais en ce qui concerne l’initiative sur l’élevage intensif il faut aussi veiller en particulier à son titre aux sonorités extrêmement populistes: au premier abord, personne ne peut se positionner contre la suppression de l’élevage intensif. Mais si on y regarde de plus près le projet s’avère être un vrai «loup déguisé en agneau»: cette initiative est en fait à la fois contradictoire, dangereuse, déconnectée de la pratique, inutile et imprudente. Si elle devait être approuvée, les conséquences seraient catastrophiques pour notre branche aussi bien que pour l’économie de notre pays en général. L’existence même de tout le secteur de la viande – d’importance systémique – serait torpillée, la production déplacée à l’étranger, mettant en danger d’innombrables postes de travail. L’ensemble de la filière alimentaire de la viande se doit donc de regrouper du mieux possible ses forces et d’intervenir avec détermination pour s’opposer à cette initiative!

Dans une première phase déjà cela nécessite l’engagement sans faille de chacun des membres de l’UPSV – que ce soit sous la forme de déclarations personnelles, de discussions convaincantes avec des connaissances et des clients, par la distribution dans son propre magasin du prospectus mis à disposition par l’UPSV (possibilités de commande en page 5), par un soutien financier, et d’autres encore. Après quoi, dans la deuxième phase, il sera d’une importance capitale que vous – chères lectrices, chers lecteurs – avec les membres de votre famille, vos amis, vos connaissance et vos clients, glissiez dans l’urne un NON qui soit réellement clair et puissant. Chaque voix sera absolument décisive! Car en dehors du rejet de cette ineffable initiative il est tout aussi important que ce NON – dans la lignée des décisions des chambres fédérales – soit le plus clair possible, parvenant ainsi à donner le signal souhaité pour l’avenir. Nous comptons sur vous!

Ivo Bischofberger, président
Ruedi Hadorn, directeur

 
 
 
 
 

Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV · Sihlquai 255 · Case postale · 8031 Zurich ·  Tél. +41 44 250 70 60 · Fax +41 44 250 70 61 · info(at)sff.ch

Swiss Meat People